Défis de plani­fication et de structure lors de la construction de stades

En fin de compte, derrière chaque installation sportive achevée se cachent d’immenses efforts, qui sont rapidement oubliés une fois que le stade fonctionne et que les activités sportives se déroulent sans problème. Pour l’architecte qui souhaite réaliser ses idées les plus audacieuses, la route de la gloire est en tout cas pavée de nombreux obstacles. Avec tous les autres participants, il doit en effet venir à bout d’un vaste catalogue de défis en matière de conception, de planification et de structure.

Des années, voire des décennies, s'écoulent généralement entre la première ébauche et l’ouverture du stade. Prenons l’exemple du nouveau stade du Hardturm à Zurich, un stade de 18'000 spectateurs flanqué de deux tours: en l’espace de 17 ans, les électeurs zurichois ont dû se prononcer quatre fois sur le projet. «Nous espérons que nous pourrons ensuite planifier de manière définitive les derniers détails, a déclaré Michael Schneider, directeur du bureau zurichois de Caruso St John. Une chose est sûre: cette valse autour du stade est une leçon de patience qui durera au moins vingt ans. La situation est encore plus grave lorsqu’un projet prêt à être exécuté est soudainement mis en attente. C’est le cas du stade Stamford Bridge à Londres: le projet qui a remporté l’appel d’offres, une ébauche de Herzog & de Meuron, aurait sans aucun doute le potentiel de devenir un chef-d’œuvre architectural. Cependant, pour des raisons politiques et personnelles, Roman Abramovitch, président du FC Chelsea, s’est désintéressé de ce projet de 1,1 milliard d’euros qui devait accueillir 60'000 spectateurs. On ignore si la construction se fera et, si oui, quand.

Mobilité

Les grands événements qui se déroulent dans les stades et les salles entraînent à court terme un énorme volume de trafic. Développer des solutions adaptées représente un énorme défi en matière de transport et d’urbanisme. Des liaisons efficaces avec les transports publics et privés, des places de parking, la proximité des aéroports, etc. sont nécessaires. Il faut tout ce qui permet d’accélérer le flux de visiteurs et de faire face aux pics de trafic, tout en respectant au mieux l’environnement. Outre la gestion de l’espace extérieur et des voies d’accès, le concept de mobilité comprend également le guidage des spectateurs à l’intérieur du stade et le contrôle de la logistique d’exploitation.

Il faut tout ce qui permet d’accélérer le flux de visiteurs et de faire face aux pics de trafic, tout en respectant au mieux l’environnement.

Spécifications techniques

Pour chaque projet, les architectes et les ingénieurs établissent un cahier des charges complet comprenant l’alimentation en énergie, la ventilation et l’éclairage, la sonorisation et l’acoustique du stade, la technologie de médias et la technique événementielle, jusqu’à la qualité du gazon à installer. Les critères de durabilité sont strictement définis, le label Minergie et une installation solaire sur le toit principal sont aujourd’hui le plus souvent obligatoires. Cela est d’ailleurs logique compte tenu de l’espace disponible: avec une surface de panneaux de 4380 mètres carrés, la centrale solaire du nouveau Stade de la Tuilière peut fournir 760'000 kilowattheures d’électricité par an et permet, entre autres, de chauffer la pelouse. «En outre, nous avons utilisé exclusivement des matériaux de construction respectueux de l’environnement et de la santé», explique Andreas Frank.

Modèles de financement et d’exploitation

En règle générale, la maîtrise d’ouvrage est hétérogène, souvent un partenariat public-privé, c’est-à-dire un mélange d’investisseurs privés et d’entreprises publiques. Parfois, un entrepreneur ou un propriétaire de club s’offre même «son» stade. Ou bien le club finance son propre domicile, comme dans la petite commune d’Ambrì, qui est pourtant loin de rouler sur l’or. Selon le président du club, Filippo Lombardi, le modèle de financement est unique en Suisse. L’argent – près de 60 millions de francs – est collecté auprès de toutes les sources possibles. Le club légendaire de la Léventine, dans le canton du Tessin, est soutenu par les communes environnantes, diverses banques, des particuliers, le fonds de loterie, etc.
Lors de la construction d’une installation sportive, on s’attend à des rendements différents de ceux des biens commerciaux ou résidentiels. Aujourd’hui, la subvention croisée de la partie sportive du stade par le biais d’une utilisation flexible, qu’elle soit multiple ou commerciale, est devenue courante. Comme la plupart des nouvelles patinoires, la nouvelle Swiss Life Arena à Zurich Altstetten n’est pas seulement destinée au hockey sur glace; c’est aussi une salle de concert et d’événements, avec un auditorium, des salles de club et de conférence,
des loges, etc.

Les critères de durabilité sont strictement définis, le label Minergie et une installation solaire sur le toit principal sont aujourd’hui le plus souvent obligatoires.

Exigences et attentes en matière de design

En raison des événements sportifs qui y sont organisés, les stades doivent inévitablement être orientés vers l’intérieur. Dans le même temps, en tant qu’emblèmes urbanistiques, ils doivent rayonner loin dans les environs. Le respect de ces deux exigences peut devenir un véritable casse-tête pour l’architecte. Aujourd’hui, le confort des visiteurs impose des places assises couvertes, mais la construction du toit ne doit en aucun cas entraver la vue sur le terrain. La forte orientation vers l’intérieur recèle également le danger que, dans certains cas, les façades extérieures soient négligées pour des raisons économiques. Mais personne ne veut d’une cuvette en béton qui ressemble à un bunker. «Les grandes installations sportives nécessitent toujours un examen architectural intensif de toute l’enveloppe intérieure et extérieure», explique Mauritius Carlen, associé et membre de la direction de Scheitlin Syfrig Architekten. C’est avant tout la façade extérieure qui confère aux stades leur caractère particulier, les transforme en véritables points de repère et leur confère cette aura qui attire magnétiquement chaque visiteur et garantit que toutes les attentes sont satisfaites.

Article précédent Vers la vue d’ensemble Article suivant

0 Commentaires

Veuillez additionner 3 et 7.